22 septembre: nouvelle Inspection de la coiffe.  22 septembre: installation de MetOp sur Fregat (au centre).  Début du transfert.  Nettoyage de l'interface adaptateur / Fregat. 
Boulonnage de l'adaptateur sur Fregat.  Nouveau nettoyage.  Prêt pour le basculement.  Le cinquième basculement (en comptant les retours). Il n'y aurait du en avoir qu’un seul en juillet ! Et ce n’est pas fini ! 
DSCF4865  Les collègues américains de Northrop Grumman attendent leur tour pour inspecter leurs instruments (AMSU-A1 et A2).  Inspection de IASI.  Prêt pour l'encapsulation ! 
Réflexion dans AMSU-A1.  On remballe !  DSCF4934  Le satellite est sorti de la coiffe.  Des photos identiques ont été prises le 8 juillet lors de la première encapsulation, le 28 juillet lors de la première sortie de coiffe, le 29 septembre lors de la seconde encapsulation... et, il y en aura encore une pour la troisième (et dernière ?) encapsulation. 
Inspection à l'aide de la nacelle.du satellite en position verticale  Dernière (?) photo souvenir devant MetOp.  29 septembre, seconds adieux à MetOp, qu'on croyait les derniers!  DSC 0518 
DSC 0519  DSC 0521 2  C'est dans la boite !  30 septembre transfert vers le train qui doit emmener le satellite vers le bâtiment d'assemblage lanceur (MIK 40) située à une quarantaine de km. 
DSC 0539  Le "composite supérieur" au dessus du wagon de transport.  A la fin de la manoeuvre d'accostage, il y a eu un choc provoqué par la descente brutale d'un des crochets du "couvercle de maintien du composite" (en jaune) jusqu'à venir en butée sur son axe de maintien. Il a alors été décidé de ramener le composite vers la salle de préparation satellite (UCIF).  Retour sans "gloire". A droite, des éléments de fusée Soyouz..  DSC 0570 
Le « composite » de retour dans l’UCIF.  Bruno, le responsable sécurité, prêt à vérifier l'absence de fuite d'ergol avant d'autoriser l'accès au satellite.